extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd

Trentaine ordinaire

Petit journal extime d'un trentenaire ordinaire        

Bilan vacances| sommaire | Who watch the watchmen?

Ensemble au lit

Il y a quelques années, un extrait de publicité m'a beaucoup marqué: une mère africaine allongée à côté de son bébé (cela finissait en logo GDF).

Dans les normes françaises, dormir à côté de son enfant est une pratique très mal considérée [1]:
ce préjugé étant un mélange de "tanguyisme" (la séparation sera difficile) et de pudeur incongrue (j'ai le droit de torcher mon môme, mais pas de l'approcher quand nous sommes en pyjamas?[2]),
notions relatives à chaque individu, donc normées uniquement sur la vox populi du moment[3].

Pendant ces vacances, du fait de dormir en famille dans une seule chambre, j'ai renoué avec le plaisir de sentir contre moi ces petits corps qui se pelotonnent: un vrai régal[4].

Je terminerais sur une petite phrase de mon aînée, énoncée d'un sourire ravi:
Dans la nuit, j'ai cru que Jidounet c'était mon doudou. Je me suis réveillée avec deux doudoux.



Notes

[1] dans une moindre mesure comme une pratique dangereuse (risque d'étouffement en se retournant sur le bébé dans notre sommeil)

[2] cela me rappelle vraiment le problème de l'allaitement en public: pour moi, si tu trouves indécent une maman qui allaite, la seule vraie conclusion est que tu es un pervers frustré

[3] Au moyen-âge, les lits permettaient à toute la famille, domesticité comprise, d'y dormir ensemble

[4] Bien loin des mauvaises nuits que l'on passe quand ils sont fiévreux et que l'on veut les avoir près de soi pour les surveiller

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le mardi 3 mars 2009 à 16:53, par Cécile - Une quadra

Si tu es doté de modèles qui ne gigottent pas comme des sauvages ne te prive pas de ce plaisir. Je suis hélas pourvue d'un modèle qui n'arrive à dormir qu'en filant de grands coups de bras et de pieds dans tout ce qu'elle rencontre en cours de nuit, sans compter une propension à dormir sur la largueur du lit... Donc pour un câlin matinal un peu long OK mais pour toute une nuit j'évite, à mon âge on a besoin de sommeil :)

2. Le mardi 3 mars 2009 à 20:05, par marie

Suis totalement pour l'allaitement (en privé et en public) et le "co-sleeping", mais c'est vrai que le "modèle" qui bouge (et prend toute la place) n'est pas propice au sommeil.

3. Le mercredi 4 mars 2009 à 11:45, par Banane

J'adore cet abandon, cette confiance, la douceur (qu'il perd bien vite dès qu'il se réveille)... les coups de pieds dans la gueule un peu moins, mais bon, faut juste le positionner assez savamment pour qu'iil évite les zones sensibles! :o)

4. Le mercredi 4 mars 2009 à 11:45, par Banane

J'adore cet abandon, cette confiance, la douceur (qu'il perd bien vite dès qu'il se réveille)... les coups de pieds dans la gueule un peu moins, mais bon, faut juste le positionner assez savamment pour qu'iil évite les zones sensibles! :o)

5. Le mercredi 4 mars 2009 à 11:46, par Banane

(j'ai pas double cliquer, pour une fois, c'est pas moi!!) :o)

6. Le mercredi 4 mars 2009 à 12:35, par Mariette

Agréable sensation au réveil que d'avoir dormi tous ensembles, en famille, d'avoir passé la nuit ensemble, rêvés dans la même piece... Les vacances dans les maisons ou l'on n'a pas chacun sa chambre sont propices à ce genre d'émotion douce... On se prend à rêver au gain de place si l'on appliquait cette façon de vivre à la maison.

Mais au retour, quand chacun se couche en décalé, que le petit dernier a ramené une toux et que la grande essaye de faire perdurer les "mauvaises" habitudes prises pendant les vacances, on comprend soudain pourquoi chacun est chez lui pour dormir.

7. Le jeudi 5 mars 2009 à 10:17, par jid repond au courrier

Cécile>On a les enfants que l'on mérite, na ;-)

Marie>Il faut soit un grand lit, soit un petit(le gamin est bloqué entre les 2 parents)

Banane>c'est effectivement tout un art (et beaucoup de chance)

Banane>c'est surtout que je suis super déçu: ouais 3 commentaires d'un coup ;-), oh ben non ;-(

Mariette>exactement: il faut que cela reste une sensation de vacances, que l'on n'en soit pas blasé

8. Le mercredi 11 mars 2009 à 16:27, par mummy active

Moi je déteste les avoir dans mon lit la nuit, elles bougent trop et je n'arrive pas à dormir.

Par contre le matin c'est sympa de rester ensemble.

T'es un vrai papa poule toi dis donc :-))

9. Le jeudi 12 mars 2009 à 12:57, par jid repond au courrier

mummy active>oh, ce n'est pas moi qui porte la culote à la maison, alors autant profiter de mon côté féminin

Ajouter un commentaire

Si votre navigateur est compatible, vous pouvez vous aider de la barre d'outils placée au-dessus de la zone de saisie pour enrichir vos commentaires.

Derniers Commentaires

Dernières parutions