extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd

Trentaine ordinaire

Petit journal extime d'un trentenaire ordinaire        

Potty training| sommaire | J'ai honte mais j'ai honte

Potty training -2

C'est fou comme en une seule génération, la vision sur l'enfant a évoluée.
Actuellement, la norme est de "laisser le temps, cela viendra quand il sera prêt", ce qui amène la propreté un peu avant les 3 ans (33-34ème mois pour les 2 miens).

Tandis que ma génération, c'était "sur le pot à heure fixe": propreté à 18 mois (le budget enfant-couche n'était pas le même en ce temps là).

Pour l'anecdote, ma nounou était la fermière d'à côté: les enfants dont elle avait la garde étaient assis sur le pot dans l'étable au milieu des vaches, il semblerait que très peu osaient bouger, propreté acquise en 15 jours chrono.


A part cela, le "quand il sera prêt" paraît assez subjectif comme notion mais en fait c'est une tout autre raison qui se cache en-dessous:

Un gamin arrête de porter la couche quand il comprend que cela l'empêche de se tripoter à loisir.


Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le jeudi 25 septembre 2008 à 14:00, par Laurent

Il n'y a pas à dire : le bon vivant sensuel réapparaît toujours au fil de ses commentaires... ( voir la fin de ton propos ! )

c'est la vie et c'est ce qui te rend si intéressant....

A +

laurent

2. Le jeudi 25 septembre 2008 à 14:06, par cleanettte

Le problème de la propreté imposée c'est que si ça semble marcher plutôt bien pour certains: l'enfant parvient a faire un certain nombre de pipi caca dans le pot des 18 mois; elle a aussi bon nombre de loupés: accidents réguliers avec tous les inconvénient que cela suppose: lavage mais aussi gronderies, sentiment d'échec et frustrations chez l'enfant et le parent jusque vers 3 ans environs!!!. Quand j'ai lu ça chez celles qui pratiquaient j'ai préféré de beaucoup gaspiller encore un peu mon argent pour le bien-être et la sérénité de tous le monde: la tranquillité n'a pas de prix. Mais je vois que tu ne connais pas la propreté naturelle: Certaines(plus rarement des pères) appliquent une approche complètement différente pour se passer de couches: dès la naissance elles apprennent à repérer les micro-signes précédent l'élimination afin de mettre aussitôt l'enfant au-dessus d'un récipient adapté jusqu'à ce que l'enfant soit en âge de signifier plus clairement de lui même qu'il veut aller sur le pot. Bon vu la disponibilité que cela implique de la part des parents je ne te cacherais pas que cette méthode n'est pas à la portée de tous. ;-)

3. Le jeudi 25 septembre 2008 à 16:51, par burningHat

moi, de cet article, je ne retiens que la première phrase "C'est fou comme en une seule génération, la vision sur l'enfant a évoluée". Sauf que je sais pas si en dernier j'aurais parlé d'évolution ou juste de changement.

En plus, de l'extérieur ça semble réellement un domaine où à chaque "nouvelle méthode" apparaissent des clans extrêmement rudes entre les "pros" et les "anti". Les "pros" n'hésitant que rarement à traiter les "anti" de rétrogrades si ce n'est pas de bourreaux et les anti leur renvoyant bien la politesse. Le tout reposant régulièrement sur des argumentaires plutôt foireux (à grand renfort de chiffres n'incluant qu'un panel restreint et prélevé sur un laps de temps très court servant à démontrer et que les "autres" se plantent depuis des siècles. Super convaincant donc :p).

Bref, j'en déduis que c'est un gros bordel sans recette miracle mais qui bizarrement fonctionne depuis des millénaires. La race humaine a vraiment du bol d'exister encore y a pas à dire :p

4. Le jeudi 25 septembre 2008 à 20:40, par mistersuperolive

Mais où va-t-il trouver tout ça!!!?

5. Le vendredi 26 septembre 2008 à 11:13, par Laurent à mistersuperolive

Je me le demande ... mais c'est bien agréable !

bonne journée à tous !

laurent

6. Le vendredi 26 septembre 2008 à 11:40, par jid repond au courrier

Laurent> le naturel revient au galop ;-)

Cleanettte> le concept de propreté naturelle me fait bizarre: à partir du moment où les sphincters ne sont pas commandés, l'enfant ne doit pas avoir de sensation d'envie

BurningHat> le seul truc important à savoir est: rentrée maternelle = propre , le reste n'est que parlottes

Mistersuperolive> je répondrais bien "dans le c.. de mon fils", mais cela fait un peu vulgaire ;-)

Laurent> merci du compliment

7. Le samedi 27 septembre 2008 à 20:05, par Dodinette

ouains, ben si rentrée maternelle = propre, heureusement qu'on ne vit pas en france-maternelle-à-3-ans-au-plus-tard hein. (ici la mat commence à 5 ans) et puis cette histoire de "attendre qu'il soit prêt", si on avait vraiment attendu, mon fils de presque 4 ans il porterait encore des couches tout le temps. pfff, c'est vraiment prendre les gens pour des cons.

la propreté, ça ne dépend pas (que) de l'enfant, mais plutôt (surtout) des parents !! il y a un jour où le ras-le-bol des couches dépasse l'appréhension du stress que va provoquer le plus-de-couches.

et là, tout le monde est prêt. ;)

8. Le lundi 29 septembre 2008 à 14:11, par xycass

Je dirais que c'est surtout avec l'ainé que ce sera difficile ... Il n'a (par définition) aucun frère / soeur à qui on puisse le comparer pour lui expliquer que "tu vois, ta soeur / ton frère est grand, et les grands ne portent pas de couche !" En tous cas, c'est ce qui ressort chez moi ... ça a été bien plus simple avec mes petites soeurs. Et on était toutes propres à 18 mois ... L'objectif étant de deux ans, pour rentrer à la maternelle (eh oui Dodinette, tout le monde n'a pas la chance d'avoir sa mère à la maison, et quand les deux parents travaillent, il faut bien mettre les gamins quelque part ! )

9. Le lundi 29 septembre 2008 à 15:41, par doc_doc

Si je puis me permettre, ce n'était pas le buget "couche" qui faisait qu'on avait envie de voir les enfants propres plus tôt, c'était l'absence de couches jetables et le raz-le-bol des lessives de langes sali qui motivaient les mamans...

10. Le lundi 29 septembre 2008 à 17:56, par Dodinette

@ doc_doc, heu, au final, ça revient pas au même non ? le ras-le-bol des *parents*... :)

@ xycass, qu'est-ce qui te fait dire que je reste à la maison ?? et qu'est-ce qui te fait dire que c'est une chance ? c'est dingue ce genre de jugements de valeur à la va-comme-je-te-pousse, tiens vlan, mère au foyer = vacances éternelles pour grosse feignasse hein ? c'est un peu trop facile ça. reste donc à la maison, et tu verras si c'est une "chance". surtout pour la mère...

non je ne suis pas mère au foyer, oui je travaille à plein temps, et mes enfants sont "quelque part" comme tu le dis l'euphémises bien. la seule chose que je dis c'est que le système scolaire français en demande bien trop à des BÉBÉS, parce que oui, à 2 ans, ce sont encore des bébés.

Si tu veux que j'élargisse, je pourrais dire que c'est très représentatif d'une société qui refuse la différence et veut à tout prix faire entrer le monde dans un moule : si jamais tu fittes pas, tant pis pour toi, t'avais qu'à être "normal". pardon, surdoué.

"on était toutes propres à 18 mois". han, trop bien. surtout rétroactivement, où tout est tellement plus beau. sans aucune nuance. et sans doute très peu de souvenirs. ta mère est une sainte.

@ jid, désolée du bruitage, mais ce genre de jugements rapides, ça me met hors de moi. (et oui je sais que je ne joue pas exactement fin jeu, mais là il fallait que ça sorte) 0:)

11. Le mardi 30 septembre 2008 à 10:14, par jid repond au courrier

Dodinette> chez les Jid, c'est vraiment la pression sociale qui a fait que l'on a forcé notre bout'chou, sinon j'aurais tenu facilement 6 mois de plus

Xycass> mouais, je reste dubitatif, pour moi à moins de 2 ans on ne se compare pas aux autres (à part pour avoir leurs jouets). En revanche, les parents aiment bien que leurs enfants soient au même niveau, cela simplifie la logistique.
Maternelle à 2 ans, je conçois, mais "propre" je suis étonné

doc_doc>effectivement, je tire d'ailleurs mon chapeau à celle qui se lance actuellement dans les couches lavables par souci d'écologie

Dodinette> pas de problème, c'était amusant à lire

12. Le jeudi 2 octobre 2008 à 21:20, par xycass

J'ai des photos comme "preuves" hein, donc je sais que c'etait le cas à deux ans ...

Dodinette > Morte de rire ! Ca, c'est ce qui s'appelle prendre la mouche à fond ! Au moins, tu m'aura bien fait rire ! Partir d'une histoire de couches culottes pour en conclure que je pense que les mère au foyer ne fichent rien, si ça s'appelle pas du délire, je me demande bien quoi ??? Ah et le chapitre sur les "surdoués", joli délire aussi. Je ne vois même pas pourquoi je m'embêterais à répondre à ça ... Tu as surement lu en diagonale ce que j'ai dit, étant donné ton énorme intelligence, et je m'étonne que tu aies loupé le paragraphe qui dit qu'avec l'ainé c'est nettement plus dur ? Dommage ... essaie encore ...

Jid > si si, propre, parce que les soeurs ne changent pas les couches ... donc si tu ne l'es pas, tu ne rentre pas en maternelle. Et le coup de la comparaison, ça a marché avec 4 gamines, alors je suppose que ça marche quand même quelque peu ...

13. Le lundi 6 octobre 2008 à 10:19, par jid repond au courrier

xycass>c'est bien les filles ça, toujours en compétition ;-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Derniers Commentaires

Dernières parutions