extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd

Trentaine ordinaire

Petit journal extime d'un trentenaire ordinaire        

Pensées du matin| sommaire | Vacances-retour fin août

Paris-Carnet 49eme

Rendez-vous au O'cantina, c'est juste à côté de la rue Montgallet: je me force à arriver après 19h30 pour m'éviter les risques d'achats impulsifs.

Je passe par le pont qui surplombe le jardin de Reuilly, bout de verdure bien ensoleillé à ce moment.

Beaucoup de personnes en phase de sieste/bronzage, quelques-unes même en maillot de bain (et au moins une allongée sur le ventre en monokini), un trentenaire grand sec musclé torse-nu en train d'effectuer des séries de mouvements d'art martial...
(ajout) phot du mec précité chez Domahom

Un arbre opère une vengeance mesquine sur la sale race polluante des humains en ne bougeant pas lorsque qu'un enfant de 2/3 ans perd son équilibre et vient embrasser littéralement la nature si douce normalement mais qui peut se montrer dure quelquefois (le pauvre gamin est tombé face contre tronc, tellement sonné qu'il a mis plusieurs secondes avant de se mettre à pleurer).


J'arrive au O'cantina vers 19h45, me commande une bière et m'installe dans un groupe d'une huitaine de personnes: j'en reconnaîts quelques-uns des précédents Paris-Carnet (mais ne sais pas mettre de nom dessus).
Dans la demi-heure, je vois arriver (dans le désordre) Chondre, Mel'O'Dye, Ron, Denys, Embruns, Luciole

Lors de mon refill de bière (putain 6euros les 50cl quand même), au lieu de me rasseoir je me balade un peu, avise par exemple un tonneau de décoration avec plein de badges Firefox dessus (apportés par Kerdekel je crois), laisse parler mon côté TOC en les mettant tous à l'endroit (zut, j'ai paumé celui que j'avais pris).

Après m'être incrusté dans plusieurs petits groupes, je finis par m'asseoir à une table de 4 personnes dont Embruns (ben oui, une place libre à côté du capitaine, cela ne se rate pas).
Après quelques minutes, je subodore que la probabilité que la dame en face soit Veuve Tarquine est assez élevée (effectivement c'était bien elle).

A mon interrogation sur le 4ème, mon voisin Bertrand carte-postale-suédoise écarquille les yeux en se demandant intérieurement d'où je débarque et me répond gentiment comme au simplet du coin (ok, il n'a pas faux non plus): ben Versac.
(c'est à ce moment que je me suis évanoui)

Bref un soirée sympathique que je n'ai pas vu passer.

Mais bon, j'en suis ressorti avec une pointe de déception: mon moral était aussi bon en début qu'en fin de soirée alors que normalement je ressors en meilleur état que je ne suis arrivé.
Paris-Carnet est une sortie qui me change du enfant-boulot-enfant, or comme la fonction "Parent" a été envoyée en stage ces dernières semaines à Saint-Malo, je n'avais pas de moral à remonter.

Ceci-dit, entre une soirée dans un bar et une soirée à préparer les valises, le choix n'a pas été difficile!
(vous avez vu l'habile transition pour dire que vendredi c'est vacances?)


Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le jeudi 2 août 2007 à 19:45, par Balise

Bon, bin j'ai encore raté Paris Carnet... M'enfin tfaçons j'pouvais pas j'avais piscine.

2. Le lundi 6 août 2007 à 19:45, par cordelia

et moi j'avais la boum de kévin. En plus pouvais pas sécher, c'est moi qui devait apporter les granolas !

3. Le lundi 13 août 2007 à 21:30, par Jid repond au courrier

balise> y'a une piscine juste à côté

cordelia>bien de la chance ce kévin

Ajouter un commentaire

Si votre navigateur est compatible, vous pouvez vous aider de la barre d'outils placée au-dessus de la zone de saisie pour enrichir vos commentaires.

Derniers Commentaires

Dernières parutions