extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd extrait de mes bd

Trentaine ordinaire

Petit journal extime d'un trentenaire ordinaire        

Chronique d'une naissance annoncée| sommaire | Boulot, boulot, boulot

Chronique d'une naissance annoncée i

[1]

Il y a donc de cela 1 an, ma douce et tendre (et moi) a avons décidé de faire une deuxième enfant.

Mais qu'est-ce qui peut bien pousser un couple avec une intelligence somme toute au moins normale à faire un deuxième enfant alors que le premier donne (presque) entière satisfaction depuis plus de 2 ans, qu'il n'y a aucune raison que le suivant fasse mieux et toutes les probabilités pour que cela soit plus difficile.

D'aucuns gloseraient sur les hormones qui travaillent la bête tête avant que le corps ne soit plus capable d'éléphanter d'enfanter. D'autres porteraient aux nues la sacro-sainte idiotie "fils unique = égoiste" (et comme "dernier enfant = gâté", il ne faudrait pas s'arrêter d'en faire, c'est ca?)

Après il y a aussi ceux qui adorent parler de l'écart d'âge : 3 ans et demi, c'est trop, pas assez, ça va si c'est une fille en premier,...

Et ben on pourrait mixer le tout, rajouter une couche de budget (2 enfants en nourrice, trop cher,...) et ben on se planterait toujours pareil, les réponses sont simplissimes!

Pourquoi ma femme a t'elle voulue un 2ème enfant?
Parce qu'elle avait tellement la trouille au 1er qu'elle n'en a pas profité.
Et c'est vrai que c'est un bonheur à regarder : elle la tronche rayonnante avec son gnome accroché au sein.

Pourquoi attendre 2 ans avant de faire le 2ème enfant?
Parce qu'il faut bien ce laps de temps pour oublier les désagréments de la grossesse.


Notes

[1] Ce billet a été initialement publié sur mon ancien blog

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le vendredi 10 décembre 2010 à 00:54, par Didi

Je sais pas trop ce qui nous prend, mais on passe tous par là. Un moment donné on dirait qu'on sent que c'est le moment de procréer et on s'y met. C'est le temps de se faire une famille et on le fait. Si on ne sait pas vers quoi on s'en va après le premier bébé c'est souvent que le conjoint ou la conjointe le sait lui ou elle. Alors le 2e enfant se fait. Moi dans mon cas, c'est mon homme qui l'avait décidé, alors j'ai procréé. Rendu après le 2e, c'est-à-dire 3 mois après sa naissance, j'étais prête à en faire un 3e. Mais là, il m'a mis un stop, 2 c'est assez. Alors ça s'est terminé là. S'il en avait voulu plus, je lui en aurais porté plusieurs, j'étais très bien enceinte.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Derniers Commentaires

Dernières parutions